Archive pour mai 2007

Ça y est la France. C’est officiel ! Vous pouvez allez vous coucher tranquillement…

Dimanche 27 mai 2007

flash festivalLe Flash Festival au centre Pompidou, une des seules et des plus grande manifestations Françaises dédiées à la présentation d’oeuvres numériques sur le net, nous a encore une fois montré qu’il valait mieux faire démonstration des qualités du dernier logiciel Adobe, plutôt que de parler de ce qui se passe réellement sur le net, et des questions qui dépassent cette société du spectacle.

Il me semblait que les arts numériques en avaient définitivement fini avec les crétins du genre “Nous sommes cool, et internet est un bon moyen de se faire sucer partout dans le monde”.
Une interactivité pour elle-même n’engage qu’à la masturbation, qu’elle soit pseudo poétique ou purement technique. On se retrouve alors dans un système dépourvu de pensée, libre de sens et prêt à oublier.

Le grand prix de cette année, “Remake” faussement interactif et franchouillard de “Six Feet Under” mène simplement vers la misère symbolique d’une pseudo interactivité linéaire et narrative.

Un autre lauréat nous a aussi démontré la puissance de la technique du copier/coller, pour un résultat façon “Yugop”, suivie de la scandaleuse déclaration “Je n’ai rien à en dire, je vous montre”.
Voilà comment un système propriétaire formate la pensé en technique et rend aveugles ces croyants.

Mes yeux sont fatigués, la question du beau a déjà était détruite par Duchamp.

Et on nous prend tellement pour des cons, au point de présenter une performance interactive, ou l’interactivité c’est Quick Time qui joue une vidéo et les musiciens de la flute à bec.
C’est une grande mascarade et une évidente honte à l’art au coeur même de son institution.

Pascal Chirol & Yannis Perez
le 27 Mai 2007.

Build by EasyDesign ! ////////////////////////////////////////////////////////

Mercredi 16 mai 2007

Happy Art

DNSEP Blanc /////////////////////////////////////////////////////////////////

Vendredi 11 mai 2007

DNSEP 003DNSEP 017DNSEP 013

Mon champ de réflexion et d’expérimentation trouve son point de départ dans un questionnement du graphisme. Mais la notion de graphisme doit être comprise ici davantage comme un univers de potentialités que comme un espace déterminé par des contraintes sociales, professionnelles ou de communication. Ici, le graphisme est une façon de développer une pratique artistique multiforme, c’est un vocabulaire dont l’usage peut s’étendre indéfiniment, un mode d’action dont le terrain de jeu s’égaye sur les territoires les plus divers.Mes préoccupations tournent essentiellement autour des questions de générativité. Et cette fois encore la notion de générativité doit être comprise de façon large, incluant à la fois des programmes génératifs et des situations bricolées où les tourbillons du vent, qu’il soit naturel ou artificiellement produit par des ventilateurs, génèrent à l’envie du dessin. La générativité est alors moins un enjeu technologique qu’un champ d’expérimentation ironique et critique.

Il s’agit d’inventer des situations et de se laisser surprendre par ce qui en sortira, entre calcul et humour. Il s’agit aussi d’interroger le geste artistique et le place de l’auteur. Les propositions sont nombreuses et inventives et les terrains qui sont investis vont du site web à l’affiche, de l’installation à l’intervention dans l’espace public, de la programmation au dessin à la plume.
Même s’il se trouve que c’est un gobelet en plastique qui tient la plume.

Easy Design on Flash Festival au Centre Pompidou ! ////////////////

Vendredi 4 mai 2007

flash festival

finaliste flash festival

 

Chers amis,

Vous avez participé au Web flash festival en soumettant l’une de vos oeuvres “EasyDesign.fr”. Aujourd’hui, les votes de notre jury professionnel sont terminés et les résultats sont publiquement diffusés sur le site.

Nous tenons à vous féliciter puisque vous faites partie de la sélection du jury ! Celui-ci a choisi parmi quelques 400 contributions, 3 oeuvres par catégorie, dont la vôtre !

Les oeuvres finalistes seront, elles, connues le dimanche 27 mai au soir (lors de la soirée du festival). D’ici là, le jury revotera, ainsi que le public qui désignera le Prix du public sur notre site.